Les moulins

A aubes, à augets, à vent
la roue tourne en Terres-de-Meuse

Autrefois une multitude de moulins tournaient sur le plateau hesbignon, jusque sur les hauteurs d'Amay. Il n'en reste que quelques-uns souvent amputés d'une partie ou du tout de leurs ailes. Dans les petites vallées qui mènent à la Meuse comme la Mehaigne, le Hoyoux et ses affluents, d'autres moulins utilisaient l'eau comme force motrice. Celui de Dreye a fait l'objet d’une restauration de ses bâtiments et du bief de dérivation par ses nouveaux propriétaires. La roue de celui du Toultia tourne encore parfois. Le moulin de Geer a été classé et restauré. Les moulins de Fallais et de Lavoir sur la Mehaigne ont également été réaménagés par leur propriétaire.