La vallée de la Solières

A deux pas de chez nous, se trouve la vallée de la Solières.  Entre grottes et cours d'eau, elle regorge de mystères.  
Cette balade, nous l'avons faite et refaite. Il est donc grand temps que je vous en parle. 

Nous avons souvent l'occasion de nous y rendre, histoire de profiter d'une magnifique balade sans devoir prendre la route. Mais la période que nous préférons, c'est lors de l'éclosion des milliers de fleurs d'ail des ours (avril).

Parcours

Départ : avenue du Beaufort, 71 - 4500 Huy (Parking derrière la brasserie Elysé-Beaufort).

Les possibilités de tracés sont énormes tant les chemins se croisent et s'entrecroisent. Par ailleurs, la promenade est assez instinctive. Attention, toute fois de bien rester sur les chemins publics.

Découverte de la vallée

Nous débutons notre parcours et après quelques centaines de mètres nous pouvons apercevoir au travers des arbres un magnifique étang. Il s'agit d'un terrain privé prévu pour la pêche.

Le sentier se sépare en deux, nous prenons sur la gauche jusqu'à tomber sur la poudrerie, actuellement réaménagé en gîte rural. L'isolement dont jouit le site ainsi que sa géologie particulière y ont favorisé, lors de la Renaissance, l'établissement d'une fabrique de poudre noire. 

En arrivant devant établissement, nous prenons un petit sentier sur la droite, menant le long du ruisseau.
Afin d'atteindre la rive gauche du cours d'eau, nous le traversons là où l'eau se fait plus rare. En effet, c'est de ce côté de l'eau que se situe les grottes.

C'est donc au fil du cours d'eau serpentant dans ce magnifique écrin verdoyant que nous marchons. Tous nos sens sont sollicités.
La vallée semble enneigée par ces millions d'ails des ours et notre nez prend un malin plaisir à prendre d'énormes respirations.

Saviez-vous que la vallée de la Solières est protégée dans le cadre de natura 2000 et est appréciée des spéléologues ? 
On peut notamment y retrouver la grotte « trou Manto » ainsi qu'un peu plus loin la grotte « Saint Étienne » et l'abris sous roche de Ben-Ahin. 
Situées en zone calcaire, ces grottes sont les témoins d'un phénomène karstique.

À flanc de coteau de la vallée, le « trou Manto » est accessible par un chemin pentu et escarpé mais un câble est tendu afin d'en facilité l'ascension. 

Prenant son courage à deux mains, notre poupette ne peut jamais résister à l'appel de sa curiosité. 

Cependant, suite au vandalisme et afin d'assurer la sécurité des promeneurs, la grotte « Trou Manto » a dû être fermée par une grille.

Continuant ensuite notre ascension, nous avons pris sur la droite pour nous diriger dans la direction de l'abris sous roches et de quelques autres petites grottes avant de redescendre le long du ruisseau.

En traversant le pont, vous avez la possibilité de revenir sur vos pas en passant ainsi par l'autre côté de la rive mais vous pouvez également choisir d'autres sentiers. 

En effet le pont, à l'atmosphère assez féerie, est placé au croisement de bon nombre de sentiers permettant d'atteindre le haut de Ben-Ahin ou encore le petit village de Solières.

Travellers Family

Suivez les sur leur Blog - Instagram - Facebook