Hannut

L'actuelle commune de Hannut est née de la fusion administrative de la ville avec dix-sept villages environnants que sont : Abolens, Avernas-le-Bauduin, Avin, Bertrée, Blehen, Cras-Avernas, Crehen, Grand-Hallet, Lens-Saint-Remy, Merdorp, Moxhe, Petit-Hallet, Poucet, Thisnes, Trognée, Villers-le-Peuplier et Wansin.

L'ancienne ville, célèbre pour son marché au bétail, s'est surtout développée au 19e siècle, mais présente dans son plan les traces de ses anciens remparts. L'église Saint-Christophe avec sa tour médiévale est le plus ancien monument de la cité. De chaque période, la ville conserve des éléments importants de son patrimoine comme les châteaux Mottin et Snyers ainsi qu'une multitude de maisons anciennes. Mais Hannut c'est aussi une infinité de villages qui se répartissent vers les vallées du Geer et de la Mehaigne.

La région de Hannut est une région de transition entre la Hesbaye liégeoise et la Hesbaye brabançonne. Les villages y sont groupés autour d'une église et souvent d'un château ou d'une ferme seigneuriale. Le nombre d'exploitations en quadrilatère de l'Ancien Régime est beaucoup moins important que dans les villages liégeois voisins. Dans de nombreux cas, on conserve comme vestige de ces fermes, l'ancienne basse-cour attenante au château et/ou la ferme d'une abbaye ou d'un chapitre, propriétaire d'une grosse partie du sol.