Huy

Plutôt mourir de franche volonté que du pays perdre la liberté

Charte des libertés
Vestige tour rempart rue du Cerf

La ville de Huy est une des rares villes à avoir gardé dans son urbanisme et son architecture les traces de son passé médiéval. La collégiale en est le centre religieux et historique car c'est à partir de là que s'est développée, le long du Hoyoux, l'ancienne ville. Des deux côtés du fleuve, la population était protégée par des remparts dont il reste d'intéressants vestiges. 

Huy est connue internationalement pour avoir donné en 1066 la première charte urbaine à la classe montante de la bourgeoisie sollicitée pour la reconstruction de la collégiale. Un espace dans le musée de la ville est consacré à ce document et au contexte historique qui l'a produit. Centre drapier et métallurgique, Huy a aussi produit des œuvres d'art dont une grosse partie a été conservée dans un musée communal particulièrement riche.

De nombreuses maisons de style mosan comme le refuge du Val Saint-Lambert, l'Hôtel de la Cloche, l'Hospice d'Oultremont sont représentatives d’un certain art de vivre à l'époque moderne. Malgré les finances de la ville, un sublime hôtel de ville fut construit au 18e siècle selon les plans de Jean-Gilles Jacobs, architecte du château de Warfusée. Beaucoup de monastères urbains comme celui des frères mineurs, le Neufmoustier, etc… furent aussi reconstruits à cette époque.

Le 19e siècle fut pour la ville celui de l'industrie et de la bourgeoisie. Les activités industrielles se cantonnèrent surtout vers le Hoyoux tandis que la bourgeoisie opéra une véritable révolution de l'urbanisme. Maisons de maîtres en style éclectique ou « art nouveau » transformèrent le visage de certains quartiers de la ville.

La construction du fort de Huy débuta en 1818 à l'initiative de Guillaume Ier, roi des Pays-Bas, sur le site de l'ancien château. Il ne remplit jamais ses fonctions militaires car il fut transformé en camp de détention par l'armée allemande. Aujourd'hui, le fort est un lieu de mémoire de la Seconde Guerre mondiale.