-A +A

Villers-le-Bouillet

Villers-le-Bouillet partage son territoire entre deux sous-bassins hydrographiques, celui de la Meuse et celui de la Mehaigne.
Les ruisseaux de Villers et ceux de Fize-Fontaine se jettent dans le ruisseau de Bende, affluent direct de la Meuse. Ceux de Vaux-Borset, Warnant-Dreye et Vieux-Waleffe se jettent dans la Mehaigne. Ces deux ensembles sont séparés par l'autoroute de Wallonie. Villers-le-Bouillet accueille d'ailleurs un parc industriel près de cet axe routier important.

Malgré une urbanisation croissante, les villages de Villers et de Fize-Fontaine conservent encore beaucoup de traces d’un passé historique impressionnant. Une villa romaine fut fouillée dans la campagne « a trou » à Villers : Fize, petite seigneurie, fief du prince-évêque, puis dépendante du ban d'Amay, se caractérise par une architecture rurale dominée par l'emploi de grès houiller tiré de la carrière locale de Pierreumont. Villers-le-Bouillet, ancienne seigneurie de Saint-Barthélemy, est une agglomération importante qui comporte plusieurs centres d'habitats, anciens hameaux parfois gagnés sur les bois au Moyen Âge. La construction de la route Huy-Waremme permit à ces différents noyaux d'habitats de se rejoindre à la Période contemporaine.

Vaux-Borset, Warnant-Dreye et Vieux-Waleffe ont gardé un caractère plus rural avec les vallées du Toultia et du Narméa. Les villages de Warnant et Vieux-Waleffe sont des villages de caractère qui ont conservé une architecture homogène, reflet de la société d'Ancien Régime. Warnant, un des plus beaux villages de Hesbaye, regroupe sur une voirie dont le plan est circulaire, une série de fermes abbatiales et aristocratiques dominées par le château d'Oultremont, établi légèrement en retrait sur une hauteur. Vaux-Borset fut un des berceaux des Omaliens. On y a fouillé depuis la fin du 19e siècle pas moins de 9 villages appartenant à cette civilisation venue du Danube qui s'est sédentarisée en Hesbaye. Quant à Vieux-Waleffe, c'est le type de petite seigneurie dont les bâtiments se regroupent autour du château, de l'église et de la principale ferme.

L'industrie a aussi occupé pas mal de bras au 19e siècle. La houille fut exploitée à Villers-le-Bouillet au hameau de Halbosart et la marne à Vaux-Borset. Des industries agro-alimentaires comme la meunerie et la râperie s'installèrent à Warnant. Elles étaient le complément de l'activité dominante : l'agriculture.