-A +A

Rochers pour se dépasser

Atteignez les sommets

Profil

7 spots à découvrir

Il existe deux salles d'escalade indoor en Terres-de-Meuse : au Life Style Fitness de Huy et au hall de Wanze. Notre région compte aussi de nombreux spots extérieurs, avec de beaux rochers destinés aux amateurs de la discipline, qu'ils soient confirmés ou novices. Nous en avons recensé au moins six, essentiellement situés dans le Condroz. Il en existe d'autres qui sont, pour la plupart, interdits à l'escalade ou peu fréquentés.

1. Le Porche de Roiseux, à Modave
Situé dans un lieu calme en lisière d’un bois sur la rive gauche du Hoyoux, le rocher fait une vingtaine de mètres de haut et compte une grosse dizaine de voies relativement difficiles. L’escalade y est athlétique et soutenue.

2. Rocher de Régissa (poudingue), à Modave
L’une des plus grandes étendues de rocher poudingue en Wallonie. L’escalade n’y est pas plus difficile que les rochers de type calcaire mais le style est, par contre, tout à fait différent : « Le rocher est constitué de petits galets qui sont cimentés les uns sur les autres », précise le responsable des rochers du CAB Joe Dewez, « La sensation est différente quand on monte. » Le site s’adresse à des grimpeurs de niveau moyen et accueille une soixantaine de voies. Hauteur : jusqu’à 25 mètres.

3. Tour en Bèche (ou Dalle d’Engis)
Une petite falaise de maximum trente mètres toujours en nettoyage et sur laquelle on retrouve actuellement 13 voies. Il s’agit d’une dalle de niveau moyen.

4. La carrière des Awirs, à Engis
Un site très important où l’on retrouve plus d’une centaine de vois d’escalade pour débutants et confirmés (du niveau 3 au niveau 7). Certaines sont très athlétiques et offrent jusqu’à 70 mètres de grimpette. L’endroit est très fréquenté.

5. Rochers de Corphalie, à Tihange
D’une hauteur d’une quarantaine de mètres, ils se situent juste à côté de la centrale nucléaire de Tihange et sont constitués de grandes dalles couchées qui facilitent la progression. Le massif s’adresse aux grimpeurs de niveau moyen amateurs de la montée de type engagée : la distance étant plus grande entre les broches, vous dégringolez plus de mètres quand vous tombez, ce qui rend le parcours plus frustrant en cas de chute.

6. Le Château de Moha
Un petit massif d’une quinzaine de mètres de niveau moyen à difficile par endroits, fruit d'une collaboration entre notamment l'ASBL "Les Amis du Château féodal de Moha", le Club Alpin Belge. Le site compte une trentaine de voies et a été aménagé en 2016.

7. Site d'escalade de Flône
Les 56 voies d’escalade amaytoises visent un public plutôt expérimenté, mais il y a aussi 6 voies pour les enfants, ainsi qu'un petit rocher d'escalade avec des coussins amortissants. Ce spot se trouve un peu plus haut que l'abbaye de Flône, les grimpeurs devront se garer près du cimetière.